Son fils ne va pas à un goûter d’anniversaire, il reçoit une facture

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

720ff772885417f173eeda82bfacc
Alex, un Anglais de 5 ans, ne s’est pas rendu à l’anniversaire de son camarade de classe, en décembre 2014. Mécontente, la mère de ce dernier réclame de l’argent au père d’Alex, au motif qu’elle avait prévu la présence de l’enfant.
Vous ne direz plus « oui » aussi facilement à une invitation pour une fête d’anniversaire. Les parents du petit Alex, 5 ans, ont eu la mauvaise surprise de recevoir une facture de 15,95 livres, soit 20,80 euros, parce que leur fils ne s’est pas rendu à un goûter d’anniversaire.

Derek Nash, habitant de Torpoint en Angleterre, avoue avoir mal géré son agenda. En décembre 2014, il accepte l’invitation à un anniversaire à Plymouth avant de se rendre compte que la famille se rend chez les grands-parents ce jour-là. Problème, il n’a aucun moyen de contacter la mère qui organise la fête, donc de la prévenir que son fils ne pourra y assister, dit-il.

« J’ai d’abord cru à une blague »

La nouvelle est arrivée le 15 janvier dans une enveloppe marron glissée dans le cartable d’Alex, raconte Derek Nash à la BBC. Il découvre une facture « avec plein de détails et même les coordonnées bancaires » de la mère organisatrice de l’anniversaire.

« J’ai d’abord cru à une blague. Je suis resté bouche bée », raconte Derek Nash au Plymouth Herald. Sur la facture, une seule ligne: « Child Party No Show Fee: 15,95£ », « frais pour l’absence de l’enfant à la fête: 20,80 euros ». « Je peux comprendre qu’elle soit énervée de perdre de l’argent. L’argent n’est pas le problème, c’est la façon avec laquelle elle essaie de me le soutirer », raconte ce père de famille.

De son côté, Julie Lawrence, la mère qui organisait la fête, rétorque que tous les détails étaient bien sur le carton d’invitation. Selon elle, les parents du jeune Alex avaient donc moyen de la contacter pour annuler la venue de leur fils au Ski Slope and Snowboard Centre, un parc de loisirs de Plymouth.

« Je ne paierai pas »

Derek Nash est allé la trouver. « Je lui ai dit que je ne paierai pas », assure-t-il au journal local. Il affirme qu’il aurait été prêt à payer mais n’a pas apprécié la manière de faire de la mère de famille. Devant son refus de payer, Julie Lawrence l’aurait menacé de porter l’affaire devant la justice.

« Il est tout sauf possible que madame Lawrence parvienne à récupérer les 15,95 livres pour ne pas être venu à la fête », assure Clive Coleman, spécialiste juridique de la BBC, citant pour plusieurs raisons: une fête d’anniversaire ne constitue pas une relation légale, aucun contrat formel n’a été signé, etc. De son côté, le petit Alex raconte que depuis cet acte manqué, son ami ne veut plus jouer avec lui.

http://www.bfmtv.com/

Translate »