« Il reste encore des enfants à écraser » : le panneau de circulation qui fait débat

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

cap-3116425-png_2750436
Hervé Bruyère, le maire de Bretenières, en Côte-d’Or, a fait installer un panneau routier pour le moins surprenant dans sa commune…
Question sécurité routière, Hervé Bruyère, le maire de Bretenières, en Côte-d’Or, n’y va pas par quatre chemins. Il a fait installer dans sa commune un panneau de circulation où il est inscrit : « Il reste encore des enfants à écraser, vous pouvez accélérer », comme l’indiquent nos confrères du Bien public.

Interrogé par Francetvinfo, le maire de cette commune traversée par une vaste route où les automobilistes roulent parfois à 70, voire 80 km/h au lieu des 30 réglementaires, explique : « Nous avons choisi la communication plutôt que l’information? » « C’est de l’humour, oui, certains diraient de l’humour noir. D’ailleurs, certains administrés m’ont demandé des explications », poursuit-il.
« C’est une zone à trente et ce n’est pas respecté, alors, qu’il y ait un panneau, oui, mais le contenu est déplacé. C’est n’importe quoi ! » commente ainsi un riverain, interrogé par le Bien public. « C’est inapproprié, je trouve », indique une autre riveraine. Mais certains sont partisans de l’initiative du maire : « Au début, on a trouvé ça choquant, mais en y repensant, c’est du second degré », explique ainsi cet autre habitant.

Retrouvez cet article sur LePoint.fr

Translate »