JAPON : UN « CAFÉ » POUR PERDRE SA VIRGINITÉ !

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

download

Si chez nous, il y a une crise économique, chez les japonais, c’est une crise de la virginité ! Apparemment, trop de femmes restent vierges dans leur trentaine, ce qui soulève certaines inquiétudes : arriver vierges au mariage n’est plus aussi valorisé qu’autrefois. Pour remédier à ce fléau qu’est la virginité, les nippons inventent la solution miracle : un café qui offre aux femmes de perdre sa virginité ! De la prostitution ? Mais non voyons : un service rendu à la nation !

Ils appellent ça le « complexe de la virginité de la trentaine ! » C’est grâce à ce phénomène que masato ; qui serait le seul travailleur du « Lost Virgin Café », a décidé de faire son métier ! La liste d’attente des rendez-vous s’étend sur 3 à 4 mois !

Les clientes doivent payer l’équivalent en Yen de 73 euros environ, pour les frais hôteliers. Pour perdre leur fleur par contre, l’acte en lui-même est gratuit ! Quel philanthrope ce Masato !

Il y a cependant plusieurs conditions pour être éligible à la perte de l’hymen ! Pour pouvoir recourir aux services de Masa, il faut être en bonne santé (ne pas avoir de MSI ou MST) et célibataire ! Les candidates avec une trop mauvaise hygiène ou une odeur corporelle trop forte sont refusées ! Masato affirme ainsi avoir sauvé plus de 200 femmes de leur pureté ! Il offre des services 100% garantis sans douleur ! Il en parle comme d’un véritable travail de professionnel ! Lors de l’interview il lui demande :

« Vous feriez-vous couper les cheveux par un amateur ? »

Il refuse par contre les papotages sur l’oreiller. Il vient au secours des femmes, lève la queue et puis s’en va ! Il est tel un super héros. Il se nomme lui-même d’ailleurs le maître des vierges ! Il ne diffuse aucune photo de lui, mais serait dans sa trentaine, cheveux entre courts et mi-long, corps imberbe. Il n’aurait pas vraiment d’odeur et son corps comprendrait 14% de graisse !

Contenez vos orgasmes, mesdames !

http://insolitebuzz.fr/

No Responses

Leave a Reply

Translate »