PRISON AVEC SURSIS POUR AVOIR FAIT LIVRER DES PIZZAS CHEZ SON EX

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

pizza
Le tribunal correctionnel de Tournai a condamné, lundi, Samuël N., un Tournaisien âgé de 40 ans poursuivi pour harcèlement à deux ans de prison avec sursis probatoire de cinq ans pour ce qui excède la détention préventive.

Celui qui se faisait appeler le « roi Julian » ne peut plus s’approcher du domicile de son ex-femme, qu’il a copieusement insultée de propos racistes. Outre les nombreux appels téléphoniques infligés, il a commandé aussi, à plusieurs reprises, des dizaines de pizzas à livrer chez son ex-compagne.

A la barre du tribunal correctionnel, l’homme, qui avait été condamné deux fois par le tribunal correctionnel de Tournai notamment pour harcèlement en janvier 2011, avait nié les nouveaux faits. Il avait seulement avoué le vol d’un paquet de saucisses sèches dans un magasin. Il a écopé d’un mois de prison avec sursis pour ce vol. Il avait même contesté avoir envoyé des messages de menaces avec un autre numéro que le sien. Il avait pourtant répondu au téléphone quand un policier avait formé le numéro en question.

De janvier 2012 à mai 2013, les plaintes déposées par la victime à la police se sont multipliées. Placé sous mandat d’arrêt, Samuël N. a été mis en liberté sous conditions quelques jours plus tard mais il a continué à espionner son ex-femme depuis un café et un magasin situés en face de chez elle. Il avait été remis sous mandat d’arrêt en août dernier durant un mois.

SOURCE : www.7sur7.be

Translate »