La moitié des employés sont aux toilettes pendant les conférences téléphoniques

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

conferencecalls
La conférence téléphonique, c’est ce procédé magique qui permet à un employé non présent au bureau de suivre les réunions à distance. Le problème, c’est que la moitié de ces employés invisibles sont aux toilettes pendant les téléconférences.
La compagnie américaine de télécommunications InterCall a demandé à 530 Américains de confesser ce qu’ils faisaient vraiment pendant ces appels collectifs. Les résultats confirment ce que beaucoup soupçonnaient déjà: un employé non visible se sent libre de faire n’importe quoi.
Certaines transgressions sont terriblement banales: 63% des sondés avouent envoyer des emails et 55% mangent. D’autres, comme les 47% qui choisissent les WC pour écouter leurs collègues, sont plus hardis. Un quart joue à des jeux vidéo, 21% font du shopping en ligne et 9% préfèrent faire du sport. Plus d’un quart des personnes interviewées ont aussi affirmé s’être endormies au moins une fois pendant ces appels.
Les résultats de l’étude ont été repris par le blog de la très sérieuse Harvard Business Review, dont la journaliste a immédiatement appelé des consultants pour savoir comment lutter contre ce fléau.
Outre le passage à la vidéoconférence, certains experts ont suggéré des solutions particulièrement pénibles, tel que faire parler chaque participant pendant cinq minutes pour encourager une atmosphère d’écoute mutuelle, ou encore inciter les interlocuteurs à décrire leur ressenti («Jim, je suis vraiment étonné de ces résultats») pour compenser l’absence des expressions du visage…

Retrouvez cet article sur Slate.fr

Translate »