Voyager autour du monde gratuitement… C’est possible !

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

7a322b30-6435-11e4-8267-b598a4fe540a_jordan_ok
Un habitant de Toronto (Canada), qui vient de se séparer de sa petite amie, cherche une personne pour faire le tour du monde avec lui. Les billets d’avion sont déjà payés. Seule condition à remplir : s’appeler Elizabeth Gallagher, comme son ex, et être Canadienne.
Les souvenirs partagés, les sentiments éprouvés, les biens acquis à deux… Une rupture n’est jamais simple. La séparation s’avère encore plus compliquée à gérer quand des projets de longues dates sont planifiés. C’est ce qui arrive actuellement à un Canadien, Jordan Axani, qui avait prévu de partir faire un tour du monde avec sa petite amie. Paris, Milan, Bangkok, New Delhi… Autant de villes qu’il pensait faire avec Elizabeth. Une fois les billets pris, il n’imaginait donc pas qu’il se retrouverait seul pour cette aventure.

Mais comme il ne compte pas se laisser abattre et à aller jusqu’au bout de son rêve, il a eu une idée un peu folle : passer une annonce en ligne pour remplacer son ancienne dulcinée par une femme qui accepterait de l’accompagner. Ce serait selon lui du gâchis que de ne pas faire profiter une autre personne des billets d’avion déjà payés.
Les critères
Sur le réseau social Reddit, il a toutefois dressé une liste de critères à remplir pour partager cette expérience avec lui.
Il faut tout d’abord, et c’est essentiel, s’appeler Elizabeth Gallagher et avoir un passeport canadien. Il faut ensuite « être intelligente et (si ce n’est pas trop en demander) intéressante ». Il explique également qu’il faut savoir donner en retour. « J’ai eu de la chance dans la vie et c’est ma manière à moi d’être redevable au monde. Fais donc quelque chose comme ça un jour », recommande-t-il à sa future accompagnatrice.
Pas un plan drague

Pour rassurer les Elizabeth Gallagher susceptibles de tenter l’aventure, il ajoute qu’il ne s’agit pas de tomber amoureux, ni de faire toutes les excursions ensemble ou de prendre des selfies au marché de Noël de Prague. Non ! Il n’a aucun problème à voyager séparément et retrouver la personne uniquement dans l’avion à chaque étape. La seule chose qu’il souhaite c’est que la personne « fasse un agréable voyage et qu’elle soit heureuse à la fin ».
Une phobie administrative

La question que tout le monde se pose sur Reddit : pourquoi, au lieu de chercher à tout prix une Elizabeth Gallagher, ne part-il pas avec un ami ? Il souffre simplement de phobie administrative. Contacter toutes les compagnies aériennes pour faire des changements de nom prendrait un temps fou et coûterait cher. Il a en effet eu ses billets d’avion à un prix dérisoire.

Si vous vous appelez Elizabeth Gallagher, que vous venez du Canada et que vous êtes libre pour un tour du monde, vous savez ce qu’il vous reste à faire.

M6info

Translate »